Comment et pourquoi la Navy est allée chercher son F-35 dans les abysses de la mer de ChineComment et pourquoi la Navy est allée chercher son F-35 dans les abysses de la mer de ChineDiagonal_lineDiagonal_line

Comment et pourquoi la Navy est allée chercher son F-35 dans les abysses de la mer de Chine

Tech
Bardé de technologies l'avion multirôle, F-35C Lightning II avait manqué son appontage en mer de Chine. Pour ne pas qu'il tombe pas entre les mains des Chinois, les États-Unis sont parvenus à aller le chercher par 3.800 mètres de profondeur !
Mer de Chine méridionale, en ce 24 janvier, un F-35C Lightning II rentre de mission et se présente en final sur le porte-avions USS Carl Vinson.
L'appontage se passe mal et l'appareil heurte un poste de pont, fait un 180° à plat, le pilote s'éjecte et l'avion termine sa course dans l'eau, puis coule.
Laisser le fleuron de l'aviation militaire américaine au fond de l'océan, et de surcroit dans les eaux internationales, était impensable pour les États-Unis.
Le pays craignait que la Chine puisse récupérer cet avion furtif bardé de technologies développées avec la plus grande prudence depuis deux décennies à coups de dizaines de milliards de dollars.
Il faut dire que la Chine a le talent de faire monter en puissance son matériel militaire en absorbant les technologies des autres pays.
Swipe up to watch the video
Course contre la montre
C'est pour cette raison que l'US Navy n'avait aucune intention de laisser au fond de la mer son F-35C.
Il a fallu cinq semaines pour localiser l'avion furtif et le remonter des abîmes.
Après avoir utilisé les coordonnées géographiques de l'accident, les techniciens ont exploité des drones sous-marins capables de résister aux hautes pressions pour arpenter la zone.
Profitez maintenant de cette offre spéciale !
*L'envoi du Mag Futura se fait après le troisième mois d'inscription.