De violentes éruptions volcaniques ont façonné le paysage sur Mars

Sciences
Une nouvelle étude suggère que de vastes régions de Mars seraient recouverts d'ignimbrites, des roches témoignant d'éruptions explosives cataclysmiques.
Dans le cratère Jezero, le rover Perseverance roule depuis plus d'un an sur des roches bien particulières.
Ce n'est pas la première fois, cependant, que ce type de roche suscite l'intérêt des scientifiques.
À l'aide de données spectrales infrarouges obtenues à partir de l'orbite martienne, des chercheurs américains ont montré que les roches observées dans les cratères Jezero et Gusev avaient bien la même composition minéralogique.
Des roches très semblables aux ignimbrites terrestres
Les chercheurs se sont ensuite attelés à comparer ces roches à celles que nous connaissons sur Terre.
Comparaison des roches martiennes observées par Spirit sur Columbia Hills (a,b,c) avec des ignimbrites terrestres, au Chili (d). © Ruff et al., 2022, Icarus, CC by-nc-nd 4.0
Les ignimbrites sont en effet constituées de divers débris de laves (pierres ponces, cendres), soudés à chaud après avoir été éjectés du volcan lors d'une éruption explosive produisant des nuées ardentes.
En raison de la présence d'olivine dans ces roches, cela faisait quelque temps que les scientifiques pensaient que le socle de Nili Fossae était d'origine volcanique.
Une planète secouée par des éruptions cataclysmiques
Exemple de nuée ardente sur Terre, lors de l'explosion du Merapi (Ile de java). © F. Lavigne
Bien que la ou les sources des ignimbrites martiennes ne soient plus identifiables aujourd'hui, il est probable que de nombreux stratovolcans aient parsemé la surface de la planète.
La présence d'ignimbrites à la surface de Mars reste à confirmer par l'analyse directe des roches.
Plus de stories