D'où vient le « brouillard cérébral » chez certains patients atteints du Covid long ?

Santé
"Manque de concentration, l'impression d'être « à l'ouest », voilà quelques-uns des symptômes que développent certaines personnes après la Covid-19. Un ensemble de troubles cognitifs qualifié de brouillard cognitif que les scientifiques commencent à peine à étudier."
Après la Covid-19, des patients guéris ont du mal à reprendre une vie normale, notamment à cause d'une impression constante d'être ailleurs, de manquer de concentration ou de ne plus être aussi vif d'esprit qu'auparavant.
Ce n'est un terme ni scientifique ni médical, mais la meilleure description que les patients ont trouvée pour décrire leur état.
La Covid-19 peut affecter le cerveau en provoquant des encéphalites, des AVC, ou en le privant d'oxygène.
Les scientifiques de l'Université de Californie à San Francisco ont mené une petite étude auprès d'une vingtaine de volontaires pour identifier des facteurs de risque prédisposant au brouillard cérébral post-Covid, ainsi que des marqueurs biologiques permettant de faciliter le diagnostic.
Prédire les troubles cognitifs post-Covid
Les volontaires ont eu une forme modérée de la Covid-19 qui n'a pas nécessité d'hospitalisation.
Pour 43 % des volontaires, les altérations cognitives apparaissent entre un et six mois après la Covid-19.
Les scientifiques ont aussi proposé aux volontaires de faire une ponction lombaire pour analyser leur liquide céphalo-rachidien, 13 personnes atteintes de PASC ont accepté.
Ceux qui ont développé un brouillard cérébral ont, dans certains cas, une santé mentale fragile avec des épisodes de dépression, d'anxiété, ou souffrent aussi de trouble du déficit de l'attention ou de problème d'apprentissage.
Le brouillard cérébral post-Covid profiterait de l'état de certains patients pour se développer, mais à l'heure actuelle il est impossible de prévoir s'il se développera ou non après la Covid-19.
Plus de stories