Cet incendie a pris tellement d’ampleur qu’il crée sa propre météo !Cet incendie a pris tellement d’ampleur qu’il crée sa propre météo !Diagonal_lineDiagonal_line

Cet incendie a pris tellement d’ampleur qu’il crée sa propre météo !

États-Unis
Planète
Le Bootleg Fire. Rien ne semble pouvoir l'arrêter. D'autant que le voici qui se met à générer sa propre météo au-dessus de l'Oregon. Des orages secs qui le rendent encore plus virulent.
Il a déjà ravagé une surface plus grande que celle de la ville de Los Angeles.
Et les officiels craignent aujourd'hui que ce gigantesque feu de forêt ne puisse pas être contenu avant... le mois de novembre !
L'incendie a même pris tellement d'ampleur qu'il crée maintenant sa propre météo, nous apprennent les scientifiques.
Les pyrocumulus se forment lorsque la chaleur intense des flammes d'un feu de forêt force l'air à monter rapidement, aspirant la fumée, les cendres, mais aussi la vapeur d'eau.
Résultat
Un orage sec qui peut former des tourbillons de feu et donner naissance à des vents extrêmement violents.
Les pyrocumulonimbus peuvent aussi générer de la foudre.
Des pyrocumulonimbus aux effets potentiellement dévastateurs
Des éclairs issus des particules de cendre chargées électriquement.
On comprend mieux pourquoi la formation de tels nuages inquiète.
"« Traditionnellement, la météo nous dit ce qu'il va advenir d'un feu de forêt."
"Cette fois, c'est le feu de forêt qui dicte ce que nous devons attendre de la météo »", souligne un officiel dans les colonnes de CNN.