Il nous resterait 10 ans pour sauver notre civilisation de l’effondrement !
Planète
Dans les années 1970, un rapport publié par des chercheurs du Massachusetts institute of technology (MIT, États-Unis) avait fait grand bruit. Il annonçait l'effondrement possible de notre civilisation avant la fin du XXIe siècle. Des conclusions tristement en phase avec les données actuelles, conclut aujourd'hui une nouvelle étude.
Au tout début des années 1970, des chercheurs du MIT (Massachusetts institute of technology) nous avaient avertis : si nous continuions sur le chemin d'une croissance économique ne tenant pas compte des coûts environnementaux et sociaux, notre civilisation industrielle s'effondrerait dans le courant du XXIe siècle.
L'étude -- vous l'imaginez si vous ne vous en souvenez pas -- avait fait polémique.
Gaya Herrington, chercheur en développement durable, a en effet décidé de rouvrir le dossier dans le cadre de sa thèse à l'université de Harvard (États-Unis).
Le scénario CT apparaît moins violent pour les populations et leur bien-être et semble ne pas vouloir conduire à un réel effondrement de notre civilisation.
Il y a cependant une bonne nouvelle.
Rien n’est encore perdu… mais le temps presse
Car dans ce scénario, les priorités sociétales changent.
Dans le scénario SW, la croissance industrielle et la population mondiale commencent à se stabiliser peu de temps après ce changement de valeurs.
La disponibilité alimentaire, quant à elle, continue d'augmenter pour répondre aux besoins de la population mondiale.
Ce scénario aujourd'hui semble un peu utopique alors même que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) annonce que la pandémie de Covid-19 a marqué un temps d'arrêt dans les investissements pour les énergies propres.
Selon les travaux de Gaya Herrington, il nous resterait 10 ans pour changer notre façon d'envisager nos sociétés et pour sauver notre civilisation de l'effondrement.