La Covid-19 entraine des séquelles à long terme, même pour les formes légères
Santé
Fort heureusement, de nombreuses personnes ne font qu'une forme légère de la maladie à Covid-19. Certaines personnes sont même totalement asymptomatiques ! Cela prouve-t-il l'absence de séquelles sur le long terme ? Pas si sûr... Une étude allemande montre que plusieurs organes vitaux (cœur, rein, poumons) peuvent être endommagés après une contamination par le SARS-CoV-2, même en l'absence de forme grave de la maladie.
L'essai a été mené à Hambourg, en Allemagne.
Le groupe de témoins et le groupe de malades ont été appariés sur l'âge, le sexe et le niveau d'éducation.
Plusieurs organes lésés
Les chercheurs ont pu mettre en évidence des lésions sur plusieurs organes.
Au niveau du cœur, il a été constaté 1 à 2 % de diminution de la force de pompage de l'organe.
Des antécédents de thromboses veineuses ont été observés de façon plus fréquente (2 à 3 fois) dans le groupe de malades en comparaison avec le groupe de témoins.
Des lésions non négligeables
De manière étonnante, on s'aperçoit donc que des patients ayant fait une Covid-19 qui ressemblait à un simple rhume, à priori guéris, peuvent en fait avoir des séquelles plusieurs mois après l'infection.
Par ailleurs, cette étude renforce l'idée déjà suggérée par d'autres publications d'un lien entre Covid-19 et thrombose veineuse.
Les auteurs encouragent les praticiens à être particulièrement vigilants en cas de suspicion de thrombose veineuse chez un patient positif à la Covid-19.