Sciences

La glace aussi peut léviter comme l'eau liquide !

L'effet Leidenfrost. Ça ne vous dit rien ? Pourtant, vous l'avez sûrement déjà observé. Quand des gouttelettes d'eau glissent sur une poêle très chaude. À y regarder de plus près, elles lévitent sur un coussin de vapeur. Eh bien, des physiciens nous apprennent aujourd'hui que l'effet peut aussi être obtenu avec de la glace. À condition de chauffer un peu plus la poêle, tout de même.
Quelque part entre l'école primaire et le collège, nous avons tous appris que l'eau peut se présenter sous trois formes - qui correspondent à trois états :
Nous avons appris, aussi, que pour passer de la glace à l'eau puis à la vapeur, il suffit, par exemple, de chauffer l'eau.
Cette propriété étrange de l'eau a été observée pour la première fois en 1751 par le médecin allemand Johann Leidenfrost.
Lorsque la température dépasse le point appelé depuis de Leidenfrost - environ 150 °C, concernant l'eau -, en effet, une sorte de coussin de vapeur se crée entre la goutte et la surface chaude.
De telle sorte que la goutte semble léviter au-dessus de la surface.
Les chercheurs ont d'abord observé que, placée au-dessus d'une plaque d'aluminium chauffée à 150 °C, la glace n'entre pas en lévitation comme le fait l'eau liquide.
Les physiciens expliquent en effet que la couche d'eau de fonte qui reste en contact avec la glace demeure aux alentours de 0 °C, même si la couche en contact avec l'aluminium monte à 100 °C.
Décevant, d'un point de vue de l'effet visuel.
De nombreuses applications en vue
Grâce à une fenêtre de température d'ébullition plus importante.
Parmi les applications de cette découverte envisagées par les chercheurs, des systèmes de refroidissement plus performants pour les serveurs informatiques ou pour les moteurs de voitures.
Les chercheurs suggèrent même que des glaçons rugueux pourraient supprimer l'effet Leidenfrost encore plus longtemps que le disque de glace lisse qu'ils ont utilisé pour leurs expériences.
Nul doute que d'autres idées d'applications viendront encore aux ingénieurs.
Plus de stories