Santé
Tout savoir sur la « mascné » et les autres problèmes de peau liés au port du masque
"Les visages sont masqués depuis plus d'un an maintenant. Conçu pour retenir les gouttelettes par lesquelles le coronavirus se propage, le masque est à l'origine de plusieurs problèmes de peau, dont la « mascné ».
Le masque chirurgical est devenu un accessoire quotidien depuis le début de la pandémie.
Les ficelles tirent sur les oreilles, la partie rigide qui fait tenir le masque sur le nez "démange et l'environnement chaud et humide créé par la respiration favorise l'apparition ou l'aggravation de toutes sortes de problèmes de peau, dont la « mascné »."
La dermatite irritante est une des conséquences du port du masque prolongé, au-delà de six heures, la plus fréquente.
Les dermatites liées au masque
Dans la plupart des cas, laisser la peau reposer pendant quelques heures en retirant le masque suffit à soigner cette affection.
La dermatite allergique ressemble beaucoup à la dermatite irritante, sauf qu'elle est beaucoup plus rare.
Environ 1 à 3 % des adultes sont atteints de dermatite séborrhéique, une inflammation chronique de la peau.
L'acné et les inflammations chroniques de la peau
Le port du masque accentue les plaques rouges sur les joues et le menton à cause de l'environnement chaud et humide qu'il induit.
L'acné est un problème de peau qui touche aussi bien les adolescents que les adultes.
L'acné "dite « vulgaire » peut s'aggraver chez les personnes déjà concernées avec le port du masque."
En théorie, un masque chirurgical ne devrait être porté que pendant quatre heures d'affilée avant d'être changé.