Voici la première image du trou noir géant au centre de la Voie lactée !

Sciences
On l'attendait depuis 2019, en même temps que la première image du trou noir M87*. Elle est enfin là : la toute première photo de Sagittarius A*, le trou noir supermassif du centre de notre Galaxie !
Et voici une comparaison des deux trous noirs dont on a pu obtenir des images, M87* et Sagittarius A* !
Sagittarius A*, le trou noir central de notre Voie lactée, apparaitrait minuscule face à M78* ! Du haut de ses 4 millions de masses solaires, il ne fait pas le poids face aux 6.5 milliards de masses solaires de M87*. © EHT Collaboration
De nombreuses animations et informations s'ajoutent.
On s'en doutait mais les chercheurs le confirment : la source Sagittarius A* est bien un trou noir !
"« Nous avons été stupéfaits de voir à quel point la taille de l'anneau correspondait aux prédictions de la théorie de la relativité générale d'Einstein »", a déclaré Geoffrey Bower, scientifique du projet EHT, de l'Institut d'astronomie et d'astrophysique, Academia Sinica, Taipei.
C'est une première mondiale, les chercheurs de l'eht (event horizon telescope) et de l'eso (european southern observatory) viennent de dévoiler la toute première image du trou noir sagittarius a* !
Il est 15 h 07
L'image obtenue est le résultat d'une moyenne effectuée sur des milliers d'images créées avec différentes méthodes de calculs.
Swipe up to watch the video
Des télescopes synchronisés dans le monde entier et 5 ans de calculs !
Obtenir cette image n'a pas été chose facile !
En effet, M87* est à la fois bien plus massif et bien plus éloigné que Sgr A*, avec ses 6.5 milliards de masses solaires et sa distance de 50 millions d'années-lumière, donc son diamètre visible depuis la Terre est équivalent à celui de Sgr A*.
La collaboration EHT permet grâce à cette méthode d'atteindre le plus grand pouvoir de résolution angulaire dans le monde.
Dans chaque cas, l'antenne radio se trouve à haute altitude, afin d'éliminer au maximum la pollution atmosphérique.
À terme, la volonté des chercheurs est de tester la relativité générale
En effet, obtenir la dimension de l'horizon, également appelée ombre du trou noir, et la luminosité qui l'entoure donne de nombreux indices sur ses propriétés : sa taille bien sûr, sa masse, mais aussi et surtout la dynamique de son disque d'accrétion.
Elle permet aussi aux astronomes de tester la relativité générale établie par Einstein en 1916, dans le régime de champ fort : lorsque les particules deviennent relativistes.
"Ils regardent la courbure de la lumière causée par les effets gravitationnels, appelée « lentille gravitationnelle" » : le trou noir est si massif que la lumière ne suit pas un chemin linéaire lorsqu'elle passe à proximité.
Plus de stories